A Propos de l'Ordre
Le Bâtonnier
Le Conseil de l'Ordre
La Caisse de la Retraite

Communiqué du 20 juillet 2017

Le conseil de l’Ordre des avocats de Beyrouth, a tenu le jeudi 20/07/2017 à 14h, une réunion extraordinaire, présidée par le bâtonnier Antonio Al-Hachem, pour discuter des risques qui résulteront de la loi sur la grille des salaires et des grades. A l’issue des délibérations, le communiqué suivant a été émis :

Plusieurs lacunes ont touché le projet de loi contenu dans le décret numéro 10415, qui concerne le financement de la grille des salaires et des grades. En effet, l’adoption dernièrement de certains articles dans les sessions législatives, a révélé une série de mesures injustifiées pour l’augmentation des recettes fiscales et bien d’autres.

Au lieu d’exposer les sources de corruption et de gaspillage dans la plupart des administrations de l’Etat, celles qui constituent de véritables sources de financement sans que les citoyens aient à payer, le financement de la grille est revenu sur le devant de la scène, évoqué par les responsables pour frapper les demandes légitimes du peuple, et de ce fait, confisquer ce qui leur reste quotidiennement comme source de vie, comme si le citoyen était le responsable de tout ce qui a été cité.

De plus, l’absence du budget général et des budgets des années passées, avait un impact négatif sur la situation financière. En effet, l’administration publique faisait et fait encore face au manque de revenus qui auraient couverts l’augmentation des dépenses, et cela a provoqué le doublement de la dette publique.

La lutte de l’Ordre des avocats, qui atteindra son premier centenaire après un an et demi, est une lutte continue avec le pouvoir judiciaire. Nous sommes avec elle dans un même fossé, et nous visons le même objectif : celui de réaliser le droit et de dessiner la meilleure image de la justice. Notre consolation est que c’est une lutte pour la justice et pour la dignité. C’est la plus digne et la plus heureuse des luttes, dans les deux voies les plus honorables de la vie.

Nous clamons donc haut : non à la persistance dans des tentatives répétées pour faire avancer des projets impulsifs et irréfléchis. Ces projets ont des résultats indésirables, et cela restera le cas tant que l’avis des ordres des professions libérales concernés n’a pas été consulté. En effet, ces ordres représentent des groupes dans la société, et il leur incombe également de fournir des moyens qui provoqueront une renaissance à l’appui du projet de l’Etat équitable.

En tant qu’Ordre des avocats, nous confirmons notre soutien au pouvoir judiciaire, dans ses demandes légitimes qui lui permettront de poursuivre son travail afin d’assurer la justice et l’accomplissement du projet de l’Etat et non celui du pouvoir, l’objectif visé étant d’éradiquer la corruption et le gaspillage qui sévissent dans les administrations.

Nous mettons en garde contre les risques imminents qui résulteront surement de l’augmentation hasardeuse et injustifiée des impôts. Cela conduira également à l’effondrement de la situation économique et le citoyen se trouvera menacé en ce qui concerne son travail, les soins médicaux, l’hospitalisation et l’éducation de ses enfants.

Le conseil a annoncé qu’il gardera ses réunions ouvertes, afin d’avancer pour corriger ce qui s’est passé, et prévenir ce qui pourrait survenir comme étapes qui augmenteraient les risques auxquels il avertit.

Se connecter

Adhésion #
Mot de Passe
Obligatoire
Mot de Passe Oublié ?
Se connecter

Nouveau Membre ?

S’inscrire

Nouveau Membre

Adhésion #
Mobile
Courriel
Mot de Passe
Nom et prénom
Confirmez le mot de passe
Nom du bureau
Domaine de pratique
(0)
...
Êtes-vous ...
Obligatoire
Pour Vérification : Entrez le Code ci-dessous
Text in the box
S'inscrire

 

Le code d'activation a été
envoyé sur votre mobile

بث مباشر

مؤتمر المعاملات الالكترونية - من التشريع الى التطبيق

Mot de Passe Oublié ?

Adhésion #
Mobile
Envoyer
Message n'a pas pu être envoyé
un nouveau mot de passe vous a été envoyé.