Droits de L'Homme

Droits de L'Homme

Qui Sommes-Nous
Activités
Publications
Traités et Conventions
Droit Libanais

Qui Sommes-Nous

Institut des Droits de l’Homme de l’Ordre des Avocats de Beyrouth
Le statut

Premièrement - Le nom
L’Institut des Droits de l’Homme (ci-après nommé « L’Institut ») est un organe spécialisé au sein du Barreau de Beyrouth.

Deuxièmement - Le siège
L’Institut a son siège à l’Ordre des Avocats de Beyrouth.
L’Institut mène ses activités (en particulier les conférences et les séminaires) dans la salle de conférences du Barreau, sauf dans des cas exceptionnels. Une bibliothèque spécialisée faisant partie de la bibliothèque du Barreau est mise à la disposition de l’Institut.

Troisièmement – La direction
(Amendé en vertu de la décision rendue en date du 16/05/2003).
L’Institut est présidé de droit par le Bâtonnier en exercice et dirigé par un directeur, avocat inscrit au Barreau de Beyrouth depuis plus de dix ans au moins, reconnu pour sa compétence et son expérience en ce domaine, choisi et désigné à ce poste par le Conseil de l’Ordre pour un mandat de deux ans.

Le Directeur est assisté par un adjoint et un secrétaire désignés par le Conseil parmi les avocats inscrits au Barreau depuis plus de dix ans au moins pour le même mandat.

Le Bâtonnier Président représente l’Institut dans tous les travaux y relatifs, et en cas d’absence, c’est le Directeur qui s’acquitte de ladite tâche.
Les fonctions du Directeur, de son adjoint, du secrétaire et de tout avocat qui les assistent sont à titre gratuit.

Le Directeur de l’Institut est également assisté par un Comité scientifique de trois membres, soit du Conseil de l’Ordre soit des avocats, choisis par le Conseil de l’Ordre. De même, le Comité pour la défense des libertés publiques et des droits de l’homme de l’Ordre des Avocats est représenté par son président ou toute personne qu’il délègue en vue d’assurer la coordination au travail entre l’Institut et ledit Comité. Il a pour fonction la recherche et la discussion du programme de l’Institut proposé par le Directeur pour une période de deux ans. Le secrétaire du Conseil de l’Ordre assure la coordination du travail entre l’Institut et le Conseil de l’Ordre et les rapports de l’Institut sont soumis au Conseil par l’intermédiaire de ce dernier.

Quatrièmement - Les objectifs
L’institut se propose de programmer des sessions de formations aux droits de l’homme destinées aux avocats ainsi qu’au profit de l’administration, judiciaire ou autre, en rapport avec les avocats, en collaboration avec les institutions similaires et les organisations internationales spécialisées.

La formation se fait particulièrement de la manière suivante :
- Une formation pratique sur l’application des traités internationaux relatifs aux droits de l’homme dans le cadre juridique interne conformément au Code de Procédure civile, en vue d’aboutir, par les actions intentées auprès des tribunaux devant lesquels les textes desdits traités sont invoqués, à un ensemble de jurisprudences spécifiques qui ancrera par la suite les principes de ces traités dans le droit interne.
- Une formation de familiarisation avec les pratiques des tribunaux à l’étranger, notamment en Europe, et ce dans un but comparatif dans le domaine de la défense des droits de l’homme.
- Une formation pour la compréhension du mécanisme mis en place par les traités internationaux relatifs aux droits de l’homme afin de promouvoir son utilisation.

Par ailleurs, l’Institut a pour tâche de promouvoir les valeurs universelles prévues par la Constitution libanaise et par les traités des Nations Unies relatifs aux droits de l’homme, et ce en vue de publier les textes desdits traités, de surveiller leur application au Liban, notamment par la réalisation et la publication de rapports ainsi que par l’organisation de conférences autour de certaines questions cruciales en ce sens, et de travailler à préparer des projets de lois qui harmonisent la législation interne avec la Constitution et lesdits traités en particulier.

Cinquièmement - Le fonctionnement
(Amendé en vertu de la décision rendue en date du 16/05/2003).
- Le Directeur est responsable de l’exécution et de la réalisation, pendant une période de deux ans, d’un programme qu’il prépare avec le Comité scientifique et qu’il soumet chaque année au Conseil de l’Ordre pour approbation. Il doit, tous les trois mois, présenter au Conseil de l’Ordre un rapport trimestriel sur son activité ainsi qu’un rapport annuel sur les travaux et les activités de l’Institut.
- Un compte spécial est attribué dans le cadre du budget du Barreau au nom de l’Institut des Droits de l’Homme, alimenté par les dons. Aucune charge n’est décaissée sans décision préalable du Conseil de l’Ordre.
- La charge est décaissée en vertu d’ordonnancements et de chèques signés par le Bâtonnier, le Trésorier de l’Ordre et le Directeur de l’Institut.
- Le Directeur de l’Institut peut avoir un crédit de cinq mille dollars américains à dépenser sur les frais divers et, en cas de nécessité, de la même façon susmentionnée à condition que la charge soit exposée au Conseil de l’Ordre dans la première séance qui suit le décaissement.
- Il est possible de conclure des contrats avec des personnes pour travailler à l’Institut en vertu d’une décision du Conseil de l’Ordre, sur proposition du Directeur de l’Institut et dans la limite du budget alloué à l’Institut.

Sixièmement - Les moyens
L’Institut atteint ses objectifs par les moyens suivants déterminés à titre indicatif et non limitatif :
1- La coopération avec les institutions similaires des barreaux ayant une tradition judiciaire semblable, et notamment par l’organisation de séminaires spécialisés à l’adresse des avocats et par des visites de courtoisie.
2- La production de manuels sur les droits de l’homme.
3- La traduction et la publication de textes d’instruments internationaux relatifs aux droits de l’homme.
4- L’organisation de stages de formation auprès des organisations internationales, et ce pour les collaborateurs de l’Institut et les membres du Barreau.
5- Une bibliothèque spécialisée constituée comme une section de la bibliothèque du Barreau ; elle comprend les recueils des instruments du droit international relatifs aux droits de l’homme, ainsi que leur version en langue arabe afin de les mettre à la portée des praticiens mais aussi des magistrats et fonctionnaires de l’administration, ainsi que les revues spécialisées.
6- La publication d’un périodique spécialisé avec pour but de traduire et de publier les décisions des tribunaux étrangers et de commenter les décisions des tribunaux libanais ou les textes des lois ou des traités touchant aux droits de l’homme. Ce périodique sera publié dans le cadre de la revue du Barreau (« Al Adl ») ou indépendamment de celle-là si la finalité de la publication le commande.
7- La publication de dossiers et de rapports sur certaines questions importantes. A titre d’exemple : l’indépendance de la magistrature, la peine de mort, les prisons, la justice des mineurs, les libertés publiques etc. Ces documents doivent constituer une étape préliminaire pour l’organisation de conférences dans lesquelles seront étudiées des questions visant à faire un changement au niveau du statu quo (c’est-à-dire un projet de réforme judiciaire ou législative, des outils de formation pour un personnel spécialisé ou l’organisation, la présentation et la publication de manuels, etc.).
8- La surveillance de l’application des traités des droits de l’homme au Liban.

Dans ce cadre, un suivi est fait concernant les engagements du Liban en vue de l’application effective et générale desdits traités.
Ainsi, un rapport est établi concernant chacun de ces traités, et si nécessaire, conformément aux formes prévues par le Centre pour les Droits de l’Homme aux Nations Unies, afin de servir de référence lors de la présentation en temps voulu des rapports officiels prévus pour chacun de ces traités.

Septièmement – Ces statuts sont amendés en vertu d’une décision prise par le Conseil de l’Ordre des Avocats.

Le Conseil de l’Ordre des Avocats de Beyrouth a approuvé ces statuts à sa séance tenue en date du 10/10/1997.

Se connecter

Adhésion #
Mot de Passe
Obligatoire
Mot de Passe Oublié ?
Se connecter

Nouveau Membre ?

S’inscrire

Nouveau Membre

Adhésion #
Mobile
Courriel
Mot de Passe
Nom et prénom
Confirmez le mot de passe
Nom du bureau
Domaine de pratique
(0)
...
Êtes-vous ...
Obligatoire
Pour Vérification : Entrez le Code ci-dessous
Text in the box
S'inscrire

 

Le code d'activation a été
envoyé sur votre mobile

بث مباشر

لقاء مع النقيب اندره الشدياق

Mot de Passe Oublié ?

Adhésion #
Mobile
Envoyer
Message n'a pas pu être envoyé
un nouveau mot de passe vous a été envoyé.